L’Art, levier d’attractivité, de contenu et de sens pour la marque employeur

par | 25 septembre 2019

La Puissance de l’Art ne fait plus de doute, elle est une « arme fatale » pour valoriser la marque employeur et réussir une politique de recrutement (talent acquisition)  et de gestion des ressources humaines éclairée et inspirée.

Seule l’entreprise qui saura intégrer le beau, le bien, le vrai dans son modèle de gouvernance et de management des hommes survivra.

Parce que les attentes des entreprises et des DRH, confrontées à celles des candidats et des salariés, sont de plus en plus sujettes à des incompréhensions, des décalages de vision, voire parfois des malentendus générateurs de déceptions, de conflits, de stress, de perte de confiance, il redevient urgent de revaloriser les liens entre ces deux populations, notamment auprès des jeunes générations aux attentes et exigences nouvelles envers leur employeur.

En effet, l’entreprise et son salarié devront désormais co-construire une relation qui combine bienveillance, écoute, partage, dialogue, bien-être, développement des connaissances, savoir-être, intelligence collective… autant de nouvelles pratiques qui valoriseront la performance au-delà des purs aspects techniques et des savoir-faire métiers et branches.

Si l’Art a depuis toujours prouvé les bienfaits qu’il pouvait apporter dans le monde de l’entreprise, que ce soit au niveau de sa communication, de sa stratégie RSE par le biais du mécénat ou encore du bien-être et du gain de motivation des salariés lors d’expositions permanentes ou temporaires et d’acquisitions d’œuvres d’art, il devient aujourd’hui un levier qui agit sur d’ autres plans qu’il convient de prendre en compte : celui d’un management humain, ouvert, participatif, invitant à la créativité ,venant du cœur (devenez des managers artistes) et celui de la formation professionnelle (libérez les énergies créatives des salariés).

En effet, ces deux univers  que tout semble séparer ont beaucoup en commun et doivent converger dans le nouveau monde qui se profile: au cœur des avant-garde l’artiste a de tous temps été une figure de proue qui part sans cesse à la conquête de nouveaux territoires, il est le miroir concave et convexe des grandes mutations politiques, économiques, sociales, technologiques et spirituelles.

Dans la crise actuelle que nous traversons qui questionne le sens, lessence de la valeur travail, la mission de l’entreprise dans son environnement global, et sa capacité à innover face à l’arrivée des nouvelles technologies, plus que jamais créativité et agilité sont devenues des ressources vitales pour se réinventer.

L’artiste, de par son modèle organisationnel, détient toutes les compétences en termes de  savoir-être transposables à l’entreprise de demain : résolution de problèmes complexes, intelligence émotionnelle, empathie, capacité à sortir de sa zone de confort, regard décalé, gestion des temps longs, audace, esprit d’entreprendre, créativité, vision/visualisation, curiosité etc… cette palette de soft skills tant recherchées désormais par les entreprises seront le nerf de la guerre et l’essence du travailleur du futur.

Ainsi, en plaçant l’artiste et la formation artistique au cœur de l’entreprise, nous assisterons à une nouvelle génération d’entreprises libérées, de manager-artistes, de créatifs culturels qui composeront le nouveau socle des organisations à même d’inscrire les entreprises dans une économie créative, durable, sociale, humaine.

Les DRH ne pourront pas se passer de cette réflexion dans le cadre des transformations en cours. Le potentiel généré par l’appel aux artistes est immense en terme de formation, de support à la réorganisation pour insuffler un vent nouveau, réorienter l’entreprise et ses équipes vers le nouveau monde.

Pour conclure, je suis convaincue qu’une entreprise culturelle deviendra une marque employeur innovante, éclairée, inspirée pour ses salariés et partenaires. Il convient donc de le faire savoir dès la première marche lors des process de recrutement (storytelling, campagne digitale, éditorialisation de contenus à forte valeur ajoutée artistique selon les valeurs et l’ADN de l’entreprise).

Dans mes missions de conseil en recrutement, formation continue et professionnelles, et de communication, l’Art est au centre du dispositif.

Eveiller, révéler, ouvrir le regard, stimuler les 5 sens, oser la créativité, créer du lien deviennent des objectifs sacrés de toute politique de « talent acquisition » réussie.

« L’art est le plus court chemin de l’homme à l’homme » (Malraux)

Anne KIEFFER

Anne KIEFFER

Présidente de AK ART Conseil

Anne Kieffer expert en communication depuis 25 ans, fondatrice de Havas Art en 2002, présidente de AK Art conseil, a créé «  Puissance Art », premier cabinet conseil en communication, audit, accompagnement  des ressources humaines et formations par l’Art.

Inscrivez-vous à notre newsletter,
ne manquez rien de notre actualité !

Contactez-nous dès maintenant par téléphone au 01 73 71 36 74
Tous droits réservés - © Hubistaff 2018 - Informations légales

Logo Hubistaff

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Ne manquez rien de notre actualité et recevez nos articles RH (Marketing RH, Recrutement, HRTech, Talent Management, ...).

Merci ! A très vite

Share This